lalibre.be

Portail des blogs

Dernières notes avec le tag littérature anglaise

Textes & prétextes
anonym

Chez mes parents

Publié le 14/01/2017

« Mon mode de vie n’était pas très différent de celui d’un étudiant du continent où il n’est pas rare encore aujourd’hui d’aller à l’université la plus proche et de vivre chez soi. Pour la plupart des étudiants britanniques après la guerre, vivre loin de la maison une bonne partie de...

Textes & prétextes
anonym

Lodge par lui-même

Publié le 12/01/2017

David Lodge aura bientôt 81 ans. Dans Né au bon moment (1935-1975), première partie de son autobiographie ( Quite A Good Time to Be Born , traduit de l’anglais par Maurice Couturier, 2016), l’écrivain anglais s’estime chanceux. Enfant unique d’une famille modeste, il a bénéficié de la Loi...

Textes & prétextes
anonym

Tempête

Publié le 24/12/2016

« Tempête terrible ce week-end. Nous sommes allés à Cuckmere en passant par Seaford . Les vagues déferlaient sur le front de mer ; pour ma plus grande joie des flots d’écume jaillissaient par-dessus la promenade et le phare, même par-dessus la voiture. Puis à Cuckmere nous...

Textes & prétextes
anonym

Pluie déchaînée

Publié le 10/12/2016

« Pluie déchaînée sur le bassin. Le bassin est criblé de petites épines blanches qui surgissent et disparaissent ; le bassin est hérissé de petites épines bondissantes, semblables aux piquants d’un jeune porc-épic. Il se hérisse, et puis des vagues noires le traversent :...

Textes & prétextes
anonym

Quelle vie

Publié le 12/11/2016

    « Quelle vie doit-on mener ? La vie que l’on aime. »   Virginia Woolf, Journal  (Jeudi 24 mars 1932)     Virginia Woolf dans son jardin de Monk's House , 1926

Textes & prétextes
anonym

Un à un

Publié le 05/11/2016

« Dès qu’elle [Lily] levait les yeux et les apercevait [les Ramsay] elle était envahie par ce qu’elle appelait « l’état d’amour ». Ils appartenaient aussitôt à cet univers irréel qui vous pénètre et vous transporte et qui est le monde vu à travers les yeux de...

Textes & prétextes
anonym

Chacun tout seul

Publié le 03/11/2016

Le phare occupe peu de place sur la couverture de mon vieux livre de poche, la brume y efface la ligne d’horizon, sous un soleil jaune : La promenade au phare ( To the Lighthouse , 1927) de Virginia Woolf est un roman de mer et de terre, et, osons l’écrire, surtout de mère et de...

Textes & prétextes
anonym

Heures

Publié le 22/10/2016

« Pendant ma promenade, je me suis dit que je commencerais par le commencement. Je me lève à huit heures et demie et traverse le jardin. Ce matin, le temps était à la brume, et j’avais rêvé d’ Edith Sitwell . Je me débarbouille et je vais m’attaquer au petit déjeuner qui est servi...

Textes & prétextes
anonym

Virginia 1928-1930

Publié le 20/10/2016

Le tome 4 du Journal de Virginia Woolf traverse trois années plutôt prospères et en tout cas heureuses, comme elle le répète souvent. Elle termine d’écrire Orlando en mars 1928 – « trop long pour une farce et trop frivole pour un livre sérieux » – avec un grand désir de soleil,...

Textes & prétextes
anonym

Ma tribu perdue

Publié le 04/10/2016

« Ce fut seulement en rencontrant Max et ses amis que je compris, avec une joie féroce, que c’étaient les gens que j’avais cherchés toute ma vie : ma tribu perdue. A mes yeux, c’étaient des êtres fabuleux, magiques, bourrés de talent. Ils ne pouvaient mal faire. Si, dans...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant