lalibre.be

Portail des blogs

Dernières notes avec le tag roman

Textes & prétextes
anonym

Vivre sans Albertine

Publié le 05/10/2015

Alors que dans La prisonnière , Proust rappelle régulièrement le désir du narrateur de rompre avec Albertine, son départ est pour lui un véritable choc. La fugitive (autrefois Albertine disparue ) le confirme : sa souffrance contredit le sentiment antérieur qu’il ne l’aimait pas...

Textes & prétextes
anonym

Le fil de mes idées

Publié le 29/09/2015

« Son visage m’a rappelé celui de la jeune femme que nous avions rencontrée dans le port de Tinos et dont nous étions tombés amoureux tous les deux. Sa présence m’était si agréable que j’ai parlé beaucoup plus longuement que d’habitude. J’évitais de trop la regarder pour ne pas...

Textes & prétextes
anonym

Le son de ta voix

Publié le 28/09/2015

« J’ai commencé à écrire ce texte en grec. Mon dernier livre, comme tu le sais, je l’ai d’abord écrit en français. » Ce sont les premiers mots de La Clarinette , dernier roman (2015) de Vassilis Alexakis , où l’auteur de Paris-Athènes semble très proche du narrateur, un...

Textes & prétextes
anonym

Simulation

Publié le 12/09/2015

« Je lui dis que j’avais vu un auteur dramatique, Bloch, très ami de Léa, à qui elle avait dit d’étranges choses (je pensais par là lui faire croire que j’en savais plus long que je ne disais sur les cousines de Bloch). Mais par un besoin d’apaiser le trouble où me mettait ma simulation de...

Textes & prétextes
anonym

Concert et comédie

Publié le 10/09/2015

Nous étions au milieu de La prisonnière . Pour vérifier les dires d’Albertine au sujet de Mlle Vinteuil, le narrateur se rend à une soirée des Verdurin, curieux de découvrir par lui-même le fameux salon qui fut le foyer de l’amour de Swann pour Odette (Swann mort, désormais réduit à un nom.)...

Textes & prétextes
anonym

Inquisitorial

Publié le 08/09/2015

«  Je me souvenais ; j’avais connu une première Albertine, puis brusquement elle avait été changée en une autre, l’actuelle. Et le changement, je n’en pouvais rendre responsable que moi-même. Tout ce qu'elle m’eût avoué facilement, puis volontiers, quand nous étions de bons camarades,...

Textes & prétextes
anonym

L'amour en cage

Publié le 07/09/2015

La prisonnière de Marcel Proust commence par un réveil, quand les bruits de la rue, du tramway, précédant la lumière, font deviner au narrateur d’ A la recherche du temps perdu  si le jour est « morfondu dans la pluie ou en partance pour l’azur. » Personne ne sait qu’Albertine...

Textes & prétextes
anonym

Retrouver un nom

Publié le 29/08/2015

« Dans ce grand « cache-cache » qui se joue dans la mémoire quand on veut retrouver un nom, il n’y a pas une série d’approximations graduées. On ne voit rien, puis tout d’un coup apparaît le nom exact et fort différent de ce qu’on croyait deviner. Ce n’est pas lui qui...

Textes & prétextes
anonym

Mobiles

Publié le 22/08/2015

    « Malgré cela il faut se rappeler que l’opinion que nous avons les uns des autres, les rapports d’amitié, de famille, n’ont rien de fixe qu’en apparence, mais sont aussi éternellement mobiles que la mer. » Marcel Proust, Le côté de Guermantes

Textes & prétextes
anonym

Le côté de Guermantes

Publié le 20/08/2015

« Une fois passés ces livres de la jeunesse et de la jouissance sensible que sont Du côté de chez Swann et A l’ombre des jeunes filles en fleurs  » , écrit Anne Simon dans le Magazine littéraire – pour elle, Proust est tout sauf un écrivain du bonheur. Le côté de...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Suivant